Portes ouvertes à la ferme le SAMEDI 26 SEPT.

Programme ci dessous.

Inscription pour le repas BIO et Local (14/11€ adultes, ou 7/9€ enfants) :

Formulaire d'inscription


PROGRAMME

9h à 12h, marché à la ferme en présence de producteurs :

  • Le beau Luc Franc et ses miels,
  • Magali et ses plantes et fleurs aromatiques,
  • Isabelle avec sa charcuterie de Porc Gascon
  • Emilie, la savonnière et ses parfums,
  • Natacha animatrice nature du Fait Tout

9h à 12h, cueillette dans le verger :

Chantecler à cueillir à 1,50€/kg. La cueillette se fera sur inscription (5€ à régler sur place). Les familles ainsi inscrites se verront proposer une autre journée cueillette un samedi à la fin octobre pour des Gold Rush.

Cueillir des pommes dans le verger devient ainsi un moyen de se rencontrer et d'échanger, mais pas seulement faire un "bon coup à pas cher".

12h30, Démonstration du pressoir artisanal à jus :

Faire du jus de pomme sur une presse d'antan c'est toujours possible, on e fait tous les jours. Petits et grands venez voir cette vielle machine et déguster le jus délicieux qu'elle nous offre.

13h, Repas Bio et Local avec nos produits:

à partir de 13h venez profiter d'un menu Bio & Local :
- crudités de la ferme
- pizza cuite au feu de bois dans le fournil de Vernou : pate au blé de chez nous, légumes de la ferme, fromage de chez Madile (09 Brie) et Portecluse (09 Campagne sur Arize) confectionné avec amour par Nadège et Gary
- saucisse (option +3€) de porc noir gascon (09 Brie) grillée au Barbecue
- dessert : pommes, compoté et sa tranche de pain d'épice au miel de la ferme

Adulte 11€ (+3€ avec saucisse), Enfant 7€ (+2€ avec saucisse)

Réservation obligatoire en ligne CLIQUEZ ICI

14h30, Spectacle gratuit tout public (participation libre au chapeau) : Le cirque d'animaux le plus petit du monde

https://www.youtube.com/watch?v=Vj2r_rwXiTI&feature=youtu.be

16h, Visite du verger, plantation conduite et note permaculturelle.

16h, Visite du fournil de la ferme : des céréales au pain, toute une aventure.

18h: fin des festivités.

N'oubliez pas votre masque pour le porter lorsque la distanciation sociale ne sera pas possible. Toute la journée se déroulera en plein air ou dans des espaces ouverts.

 

 


Retour du Marché à l'étal

Pour la rentrée nous sommes très heureux de ré-ouvrir l'étal du marché. Vous pourrez choisir vous même vos produits et vos fromages à la coupe.

Nous recommandons fortement la pré-commande sur le site.

Donc PRE-COMMANDEZ en ligne et venez éventuellement compléter votre panier pendant le marché.

La Ferme de Vernou de nouveau ouverte

On ne vend pas de papier toilette, on n'échange pas de virus, mais on reste ouvert. Pour éviter la promiscuité, commandez votre paniers sur notre site.

Pour éviter la promiscuité à l’intérieur du marché de la ferme de Vernou les pré-commandes de paniers sont fortement recommandées. Il y a néanmoins une vente à l'étalage :

  • Les horaires du marché sont légèrement raccourcis d'une heure le samedi : vendredi 16-19h (inchangé) et samedi 9-12h.
  • Les clients doivent venir seuls, non accompagnés.
  • Les clients devront faire la queue sur le parking en respectant une distance d’un mètre entre chaque personne.

Attention la commande doit être effectuée avant le mardi midi et devra être retirée à la ferme aux horaires du marché.


  • Parcelle des Parrounes (5ha bordé de haies)

  • coccinelle sur un foyer de pucerons

  • Portes ouvertes à la ferme en septembre

  • Blé et verger de Royal Gala

  • Court pendue rouge, une variété rustique


    CORONAVIRUS, LE JOUR D'APRES DOIT ÊTRE UN NOUVEAU JOUR.

    Un collectif vient de sortir un petit communiqué auquel nous adhérons totalement à la ferme de Vernou. L'économie locale, les services communs de santé et de proximité sont des richesses et non des charges.

    Nous ne pouvons plus continuer à produire et vivre en détruisant notre environnement.


    La crise sanitaire du COVID-19 ébranle nos certitudes
    et questionne les prétendues vérités de la
    mondialisation libérale. Elle nous apprend qu’il peut
    être utile d’avoir des capacités de production locale
    de produits indispensables: des masques, des réactifs
    pour des tests, des médicaments, des respirateurs.
    Elle nous apprend aussi que l’hôpital et les soignants,
    que les aides aux personnes âgées, ne sont
    pas des charges, mais font la vraie richesse d’une
    société.
    Elle nous rappelle enfin que notre
    alimentation et ceux et celles qui la
    produisent constituent la base de notre
    existence et de notre résilience
    collective .
    Nous sommes citoyens et citoyennes de la planète
    unique qui nous abrite et nous partageons nos villes,
    nos villages et nos paysages. Nous sommes tous
    responsables de leur état, comme de ce que nous
    mettons dans nos assiettes et sur nos tables.
    Manger ce qui pousse pas loin sans abîmer ni les
    sols ni les gens, dépend de nos choix.
    Faire que nos cantines nourrissent nos enfants avec
    ces mêmes aliments dépend de nous.
    Du contenu de notre assiette aux paysages de nos
    campagnes, il n’y a qu’un pas que nous pouvons
    franchir résolument en nous posant ces questions
    simples : d’où vient ce que je mange ? qui l’a fait
    pousser, qui l’a fabriqué, qui l’a élevé ?
    L’agriculture n’a pas vocation à être une armée usant
    de la main d’oeuvre pour ramasser mécaniquement
    des denrées produites en masse avec force intrants
    chimiques. Elle a vocation à être une activité rémunératrice,
    épanouissante et résiliente, qui permette
    de nourrir les populations et de garantir des emplois
    pérennes et non délocalisables.
    Nous ne pouvons pas continuer à cultiver
    et à manger ce qui ne nous nourrit pas .
    Nous voulons des campagnes vibrantes et bruissantes
    de vie.
    Il est temps de relocaliser.
    Nous voulons des fermes autonomes et nourricières
    et des paysans et des paysannes fières de leur métier.
    Il est temps de diversifier et de respecter la biodiversité.
    Nous sommes des passants, redevables à ces
    siècles d’humus patiemment déposés sous nos
    pieds et dont se nourriront nos enfants.
    Il est temps de préserver notre foncier et d’arrêter
    de le dilapider, de le bétonner.
    Alors mobilisons nos élu.es et tous les responsables
    et artisans de la chaîne alimentaire. Soutenons nos
    paysans et paysannes en s’approvisionnant auprès
    d’eux et elles, en cuisinant chaque jour le produit de
    leur travail, en exigeant de rétablir partout où c’est
    possible les marchés alimentaires dans le respect
    des exigences sanitaires.
    Mettons-nous ensemble à la table de la démocratie
    pour faire changer maintenant le système agricole et
    alimentaire!
    TRIBUNE
    3 avril 2020
    --- La démocratie à table !

     

    Les Ami.e.s de la Conf’, Le Collectif des associations citoyennes, Les Cols Verts, La Ferme du Bonheur,
    Fruits Oubliés et Biodiversité en Cévennes, ISF Agrista, le Mouvement Colibris, le Réseau des AMAP
    Ile-de-France, Terre de Liens Ile-de-France

     

    © Copyright 2020 Ferme de Vernou. Tous droits réservés.

    Site conçu par Digitanie